Budget de 2017 - Fiche d’information - Centre d’excellence sur le TSPT et les états de santé mentale connexes

Renseignements connexes

Date d’entrée en vigueur :

Toutes les initiatives du Budget 2017 devraient être mises en œuvre d’ici le 1er avril 2018.

Contexte

Anciens Combattants Canada (ACC) prévoit créer un nouveau centre d’excellence pour les soins aux vétérans, spécialisé en santé mentale, en trouble de stress post-traumatique et en problèmes connexes, à l’intention des vétérans.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du mandat du ministre, qui est déterminé à ajouter des ressources et de l’expertise pour s’assurer que les vétérans et leur famille ont accès à une gamme complète de services et de mesures de soutien.

Le centre d’excellence sera responsable de faire des percées en recherche appliquée, d’assurer un transfert des connaissances et d’élaborer des outils pour appuyer les traitements offerts par les fournisseurs de soins d’un océan à l’autre. Le centre mettra beaucoup l’accent sur la création et la diffusion des connaissances et la sensibilisation en ce qui a trait à la prévention des troubles de santé mentale fondée sur des données probantes, notamment le TSPT, ainsi que sur l’évaluation et les besoins en matière de traitements des vétérans et des membres des FAC.

Il ne s’agit que d’un des éléments d’une stratégie commune en santé mentale entre Anciens Combattants Canada et les Forces armées canadiennes qui comprend aussi des forums visant le partage des pratiques exemplaires au chapitre de l’évaluation et des traitements, des travaux de recherche collective et des possibilités de formation continue pour les professionnels en santé mentale. Le centre permettra de recueillir et de communiquer des pratiques exemplaires partout au Canada au bénéfice des vétérans qui reçoivent du soutien en santé mentale d’un océan à l’autre.

Les vastes consultations qui ont été menées auprès des intervenants et des vétérans au cours de la dernière année appuieront l’établissement du centre d’excellence, qui comprendra des capacités de recherche exhaustives pour s’assurer que le centre sera :

  • axé sur le rétablissement et la prévention;
  • adapté à la réalité culturelle et sensible à tous les vétérans;
  • multidisciplinaire;
  • innovateur;
  • centré sur le vétéran et la famille;
  • accessible.

L’éducation, le counseling et la formation feront partie intégrante du centre d’excellence et contribueront à sensibiliser le public et à éliminer la stigmatisation rattachée aux problèmes de santé mentale. Cela permettra de s’assurer que les militaires canadiens, peu importe s’ils portent encore l’uniforme ou s’ils ont déjà été libérés, puissent avoir accès à des soins de santé mentale complets, intégrés et cohérents, peu importe où ils vivent.

Faits en bref

Cela représente un investissement de 17,5 millions de dollars sur quatre ans pour créer un centre d’excellence sur le TSPT et les états de santé mentale connexes afin d’accroître les connaissances sur les problèmes de santé mentale des membres des Forces armées canadiennes et des vétérans.

Au cours des cinq dernières années, ACC a investi plus de trois millions de dollars dans des projets de recherche visant à mieux comprendre les besoins des vétérans canadiens et ceux de leur famille, et à mieux y répondre. Cela comprend les Études sur la vie après le service (EVAS), et des études portant sur la santé mentale, les chiens d’assistance psychiatrique, les familles des vétérans, l’équithérapie, l’identité et la reconnaissance, le suicide, l’emploi et l’itinérance.

Parmi tous les vétérans qui ont touché des prestations d’Anciens Combattants Canada, 17 % ont reçu des prestations d’invalidité à l’égard d’un trouble de santé mentale.

Soixante-treize pourcent (73 %) des vétérans ayant reçu des prestations d’Anciens Combattants Canada pour un trouble de santé mentale y étaient admissibles parce qu’ils souffraient d’un état de stress post-traumatique (ESPT).

Treize pourcent (13 %) des militaires déployés en Afghanistan ont reçu une pension ou une indemnité d’Anciens Combattants Canada à l’égard d’un trouble de santé mentale.

Les nouveaux changements entreraient en vigueur le 1er avril 2018.

Date de modification :